Home

“Anansi was very clever. However, he decided to gather together all the wisdom he could find and keep it in a safe place, a pot.

But once he had sealed all the wisdom in his pot, he was still concerned that it was not safe enough, so he secretly took the pot to a tall tree in the forest. His son, Ntikuma, saw him go, and he followed him at some distance to see what he was doing.

The pot was too big for Anansi to hold while he climbed the tree, so he tied it in front of him. But the pot was in the way and Anansi kept slipping down, getting more and more frustrated and angry with each attempt.

When he saw this, Ntikuma laughed. « Why don’t you tie the pot behind you, then you will be able to grip the tree? » he suggested.

Anansi was so annoyed by his failed attempts and the realisation that his son was right that he let the pot slip. It smashed and all the wisdom fell out. Just at this moment a storm arrived, and the rain washed the wisdom into the stream. It was taken out to sea, and spread all around the world, so that there is now a little of it in everyone.

Though Anansi chased his son home through the rain, he was reconciled to the loss, for, he says: « What is the use of all that wisdom if a young child still needs to put you right? »

 

omar-ba-2012

 

« Bien qu’Anansi eût déjà tout ce qu’il lui fallait d’intelligence, il lui sembla prudent de conserver toute la sagesse dans une jarre.

Mais une fois la jarre scellée, cela ne lui sembla pas suffisamment sûr. Il l’emporta donc en grand secret dans la forêt, suivi à distance de son fils Ntikouma qui l’avait vu partir, et il s’arrêta au pied d’un arbre de taille imposante.

La jarre d’Anansi était trop grande pour qu’il pût à la fois la porter et grimper à l’arbre. Aussi la noua-t-il contre son torse. Mais, ainsi placée, la jarre le gênait et Anansi n’arrêtait pas de glisser, chaque vaine tentative lui causant toujours plus de frustration et de colère.

Voyant cela, Nkitouma éclata de rire. « Pourquoi donc n’attaches-tu pas la jarre dans ton dos? proposa-t-il. Ainsi, tu pourras agripper les branches sans être gêné. »

Cette judicieuse remarque  face à ses efforts stériles ennuya si fort Anansi qu’il laissa la jarre lui échapper. Elle vint s’écrasa sur le sol, et toute la sagesse s’en échappa. Sur ces entrefaites, un orage éclata, et la pluie lessiva le sol, emportant la sagesse dans la rivière qui l’emmena jusqu’à la mer. C’est ainsi que la sagesse se répandit sur la terre, si bien que chacun peut en avoir sa part.

Quant à Anansi, il commença par poursuivre son fils sous la pluie jusque chez eux puis il se fit une raison, se disant: « À quoi bon posséder la sagesse tout entière si un enfant demeure en mesure de vous donner un bon conseil? »

 

• • •

Ashanti (Ghana), Anansi

Omar Ba (1977), Title unknwon / Titre inconnu, 2012

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s