Home

« Toi-même, tu sèmeras sur ta route des inquiétudes sans fin, tantôt espérant, tantôt découragé. Plus sage, tu tempérerais l’un par l’autre : tu n’espérerais point sans méfiance, tu ne te méfierais point sans espoir. »

 

Jules Perahim (1914-2008) In anticipation of the storm

 

« You will of your own volition be sowing a crop of trouble by alternate hoping and despairing. If you are wise, mingle these two elements: do not hope without despair, or despair without hope. »

 

• • •

Sénèque (4 av. J.-C.-65 ap. J.-C.), Lettres à Lucilius (Lettre 104), 64
Seneca (4 BC-AD 65), Letters to Lucilius (Letter 104), 64

Jules Perahim (1914-2008), In anticipation of the storm / Avant la tempête

• • •

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s