Home

“L’apparition de motifs mythologiques dans mon travail se fait de manière inconsciente. Je vois parfois surgir dans mes tableaux des sujets dont je ne sais pas ce qui justifie leur présence: des animaux, des oiseaux et des poissons, ainsi que des hommes et des femmes d’aspect mystérieux qui ont « presque » l’air surnaturel. J’en déduis que ce sont des motifs mythologiques, je ne peux pas dire qu’ils n’en sont pas. Mais leur présence ne résulte pas d’un choix conscient. Ce qui est triste, c’est que Joseph Campbell a mis à jour le voyage du héros ou monomythe qui sous-tend toutes les histoires, et quand George Lucas a fait les films de La guerre des étoiles, il a délibérément introduit ces motifs dans ces films et j’imagine que c’est ce qui a fait leur succès. Maintenant, tout le monde s’efforce de les utiliser sciemment. À mon avis, c’est une erreur car Joseph affirmait qu’ils se manifestent naturellement. Donc, si l’on écrit une bonne histoire, si l’on fait un bon film, ou si l’on peint un bon tableau, ces aspects se manifestent, qu’on le veuille ou non.”

 

Qudus Onikeku — Compagnie YK Projects Photo Ernest Abentin

 

“When mythologic motives crop up into your work, they do so unconsciously. Things turn up in my paintings, sometimes, and I don’t know why they’re there: animals, birds and fish and mysteriously looking men and women who seem to be “almost” supernatural. So I suppose mythological motives are there, I can’t say they’re not. I don’t consciously put them in. One of the sad things is that Joseph Campbell discovered the hero’s journey or the monomyth as a kind of template that was underneath all stories, and when George Lucas made the Star Wars films, he consciously put all of those motives in those films and that is why they were so successful, I think. Now, people are trying to consciously put those motives in and I think that’s a mistake because what Joseph was saying is that they crop up naturally. So if you’re writing a good story, if you’re making a good film, or painting a good painting, those things turn up in it, whether you want them to or not.”

 

• • •

Bill Lewis (1953)

Qudus Onikeku / Compagnie YK Projects, Photo Ernest Abentin

 

 

• • •

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s