Home

“On dit que Nout [déesse du Ciel], ayant eut pour amant secret Geb [dieu de la Terre], Rê [le Soleil], s’en aperçut. Il prononça contre elle cette imprécation, qu’elle ne pût accoucher dans aucun mois ni dans aucune année. Thot, qui aimait cette déesse et en était bien traité, joua aux dés avec Lune et lui gagna la soixante-dixième partie de ses clartés, dont il forma cinq jours, qu’il ajouta aux trois cent soixante de l’année. Les Égyptiens les appellent ‘épagomènes’, et les célèbrent comme l’anniversaire de la naissance des dieux. On dit qu’Osiris naquit le premier jour, et qu’au moment de sa naissance on entendit une voix annoncer que le maître de toutes choses arrivait à la lumière […] Le second jour naquit Aroueris […] que quelques uns appellent l’ancien Horus. Le troisième jour Seth vint au monde, non à terme et par la voie ordinaire, mais en s’élançant par le flanc de sa mère qu’il déchira. Isis naquit le quatrième jour dans des marais et le cinquième, Nephtys. […] On ajoute qu’Osiris et Aroueris eurent pour Rê pour père, qu’Isis fut fille de Thot, Seth et Nephtys de Geb. Le troisième des jours épagomènes était regardé comme de mauvais augure à cause de la naissance de Seth ; les rois n’y traitaient aucune affaire et ne prenaient leurs repas qu’à l’entrée de la nuit. On dit encore que Seth épousa Nephtys , et qu’Isis et Osiris, épris d’amour l’un pour l’autre, s’unirent dans le sein de leur mère et que, de cette union formée dans les ténèbres naquit, selon quelques uns, Aroueris, que les Égyptiens appellent le vieux Horus.”

 

 

“They say that Ra [the Sun], when he became aware of Nut’s [the Sky, feminine] intercourse with Geb [the Earth, masculine], invoked a curse upon her that she should not give birth to a child in any month or year. But Thoth, being enamoured of the goddess, consorted with her. Later, playing at draughts with the Moon, he won from her the seventieth part of each of her periods of illumination, and from all the winnings he composed five days, and intercalated them as an addition to the three hundred and sixty days. The Egyptians even now call these five days intercalated and celebrate them as the birthdays of the gods. They relate that on the first of these days Osiris was born, and at the hour of his birth a voice issued forth saying, « The Lord of All advances to the light. » […] On the second of these days Arueris was born whom […] some call the elder Horus. On the third day Set was born, but not in due season or manner, but with a blow he broke through his mother’s side and leapt forth. On the fourth day Isis was born in the regions that are ever moist; and on the fifth Nephthys […]. There is also a tradition that Osiris and Arueris were sprung from Ra, Isis from Thoth, and Set and Nephthys from Geb. For this reason the kings considered the third of the intercalated days as inauspicious, and transacted no business on that day, nor did they give any attention to their bodies until nightfall. They relate, moreover, that Nephthys became the wife of Set; but Isis and Osiris were enamoured of each other and consorted together in the darkness of the womb before their birth. Some say that Arueris came from this union and was called the elder Horus by the Egyptians.”

 

• • •

Plutarque [Plutarch] (46-125), Sur Isis et Osiris [On Isis and Osiris], 100

(Plutarque évoque les déités sous des dénominations grecques. Nous adoptons les dénominations égyptiennes. /// Plutarch mentions deities under Greek names. We use Egyptian names.)

Pierre Alechinsky (1927-), Ciel en circuit fermé

Relisez [Read again] Je suis Nout / I am Nut

• • •

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s