Home

“Ce […] qui m’intéresse, [c’est] notre propension, en tant qu’êtres humains, à pousser ce rocher. C’est une forme de rituel jour après jour, entre le soleil levant et le soleil couchant. Certains jours on a le moral, d’autres, non. Mais fondamentalement, chaque jour on accomplit quelque chose. Il n’y a pas de petites tâches. Et ce recommencement permanent n’est pas quelque chose qui nous enferme. Bien au contraire, il nous émancipe. On touche là aussi à quelque chose de spirituel. Tourner en rond peut aussi être compris comme un acte hélicoïdal où chaque fois qu’on fait un tour, on s’élève.”

 

Cliquer pour voir la vidéo [Click to see the video]

 

“What I’m interested in is our propensity, as human beings, to push this rock up. It is a kind of ritual that goes on day after day from sunrise to sunset. Some days you’re in good spirits and some days you are not. But, basically, every day you accomplish something. There are no menial tasks. And this constant repetition is not caging you. In the reverse, it emancipates you. This also has to do with spirituality. Going in circles may be understood as a helical act that, through each newly completed circle, enables you to raise.”

 

• • •

François Veyrunes, choréographe [choreographer], Sisyphe heureux, 2017.
Propos recueillis [Interview by] Thomas Hahn

• • •

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Sisyphe heureux / Sisyphus happy (2/2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s