Home

Après vingt doubles heures,
ils prennent un peu de nourriture.
Après encore trente doubles heures
ils s’arrêtent pour dormir.
En un jour, ils ont parcouru cinquante doubles heures.
Le lendemain,
 ils parcourent cinquante doubles heures.
Et encore le lendemain.
En trois jours, ils accomplissent le parcours d’un mois et demi
est accompli.

Au coucher du soleil
ils creusent un puits.
Gilgamesh monte sur la montagne.
En offrande à Shamash, il verse de l’eau fraîche,
il dépose de la farine.
Il prie la montagne
de lui accorder un songe
 favorable.


Enkidou prépare pour Gilgamesh
un espace pour le rêve.
Gilgamesh s’installe,
le menton sur les genoux.
Le sommeil le gagne,
qui s’étend sur tous.

Au milieu de la nuit, Gilgamesh se réveille.
Il dit à Enkidu:
“Ami, m’as-tu appelé? Qu’est-ce qui m’a réveillé?
M’as-tu touché? D’où me vient ce sursaut?
Un dieu vient-il de passer? Pourquoi suis-je tout engourdi?

Ami, je viens de faire un rêve terrifiant.

Le ciel n’est que hurlements et la terre gronde.
Puis le silence se fait, l’obscurité enveloppe tout,
et, sous les éclairs, l’incendie éclate,
le brasier submerge tout.
Puis la pluie arrive, une pluie de mort.
Les flammes cèdent, le feu s’éteint
et tout n’est plus que cendres.”

Enkidou interprète le rêve.

“Ami, ton rêve est un bon présage.
Nous approchons de la forêt,
les rêves se font précis,
le combat est imminent.”

 

 

After twenty double hours,
they have some food.
After another thirty double hours,
they stop for the night.
In one day, they walked fifty double hours.
On the next day, they walk fifty double hours.
And again on the third day.
In three days, they complete a month and a half journey.

Facing the setting sun, they dig a well.
Gilgamesh goes up the mountain.
To Shamash, he pours out an offering
of fresh water and fine meal.
He prays to the mountain
to bring him a propitious dream.

Enkidu prepares for Gilgamesh
a space for dreaming.
Gilgamesh takes place,
resting his chin on his knees.
Sleep falls upon him,
that spills over people.

In the middle of the night, Gilgamesh wakes up.
He tells Enkidu:

“Friend, did you call me? Why have I wakened?
Did you touch me? Why am I startled?
Did a god pass by? Why is my flesh frozen numb?
Friend, I just had a frightful dream.

Heaven cries aloud and the earth rumbles.
Then the day grows still, darkness comes forth,

Lightnings flash, fire blazes out,
fire consumes everything.
Then rain falls down, death pours down.
The flames collapse, the fire goes out.
Everything is ashes.”

Enkidu gives the dream meaning:

“Friend, your dream is a good omen.
As we draw nearer the forest,
your dreams are close,
the battle is pending.”

 

• • •

Sumer, L’Épopée de Gilgamesh / The Epic of Gilgamesh — E053
Gerhard Richter (1932-), Untitled, 1999

• • •

L’Épopée de Gilgamesh est publiée quotidiennement à partir d’ici.
Texte établi sur la base des travaux d’Abed Azrié et d’Andrew George. Plus d’informations ici.

The Epic of Gilgamesh is published daily, starting here.
Text based upon the works of Abed Azrié and Andrew George. More information here.

• • •

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s